Le portrait de Nelly

Le portrait de Nelly projeteuse

Nelly
Projeteuse 
Référente en Instrumentation Martigues 

Nelly, quelle est ta formation ?

Après un BAC STL (option contrôle et régulation), j’ai obtenu un BTS CIRA (contrôle industriel et régulation automatique) en 2007 à Vitrolles dans les Bouches du Rhône, ma région d’origine.

Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Après mon BTS, j’ai quitté ma région pour travailler au sein d’un BE TCE Parisien qui géraient des projets industriels à l’international (Inde, Algérie et Russie notamment). Durant 4 ans, mes missions concernaient la réalisation d’études d’instrumentation avec la définition et la spécification des instruments, la réalisation de différents schémas (montage, supportage, implantations…).

 

En 2011, j’ai décidé de revenir dans le Sud et dès mon retour, Ekium m’a contactée pour intégrer l’agence de Martigues. Je ne te l’ai pas précisée mais j’avais fait mon stage de BTS chez Cira Concept devenu Ekium en 2008 !

Projeteuse Instrumentation, j’interviens sur un site industriel pétrochimique et mes missions concernent des projets neufs d’unités de production : je réalise les relevés sur site, les études de détails en instrumentation, le calcul de boucle de régulation, les spécifications techniques du matériel à prévoir, le chiffrage et les demandes d’achat, la réception du matériel.

J’assure également la visite de chantier avec les entreprises pour la réalisation des travaux.

Du fait de mon expérience, je suis référente en instrumentation. Les instruments sont les systèmes qui permettent de mesurer, paramétrer les débits, les flux et les températures des équipements d’une unité de production.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier ?

J’aime tout !

A la fois mon autonomie, découvrir de nouvelles technologies, travailler sur des nouveaux projets avec le lancement de nouvelles unités de production. J’échange avec beaucoup d’interlocuteurs.trices et de différents corps de métier. Je peux travailler sur 7 projets simultanément, c’est riche, dense et très varié !

Avais-tu imaginé ce parcours professionnel ?

Oui car je suis née au milieu des usines ! 😊

C’est par atavisme familial (mon grand-père travaillait dans l’industrie chimique) et régional (le territoire berrois est riche en activité industrielle) que cette orientation professionnelle a été naturelle pour moi.

Quelles-sont les compétences et qualités nécessaires pour excercer ton métier ?

Il faut être rigoureux.se sur le plan technique, faire preuve de curiosité pour enrichir ses connaissances. Posséder une vision globale pour comprendre le fonctionnement d’une usine avec toutes les interactions métiers. Disposer également d’une bonne aisance relationnelle pour communiquer avec des interlocuteurs. trices varié.es.. S’intéresser au métier du client pour s’approprier leurs applications et usages.

 Qu’est-ce qui fait ta force ? 

Ma sociabilité, le sens du relationnel est inné chez moi et je suis une personne très volontaire et positive. Pour moi, s’il y a un problème, il y a une solution, sinon il n’y a pas de problème !

Quels conseils pourrais-tu donner à des jeunes femmes qui envisageraient ton métier ?

Je leur dirais de ne pas hésiter, de se lancer si ce métier les attire. Il faut s’affranchir des stéréotypes métiers !

Dans les usines, cela n’a jamais été un problème pour moi d’être une femme. Quand je ne comprends pas, je pose des questions et j’ai toujours des réponses.

Je travaille dans un environnement très masculin et je me suis toujours sentie acceptée, aidée et intégrée.

Faut juste accepter de travailler en bleu de travail 😊

Portrait réalisé par Myriam HéritierResponsable Mobilité Interne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.