INOVYN investit dans une nouvelle unité de Recompression Mécanique de Vapeur pour décarboner son procédé de fabrication de sel solide sur son site de Tavaux (39).

L’investissement prévu par INOVYN permettra d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique des activités de Tavaux (39) en convertissant son procédé de concentration de saumure pour qu’il fonctionne avec de la vapeur produite à partir d’électricité plutôt que de gaz. Cela entraînera à terme une réduction de la consommation d’énergie primaire de plus de 200 GWh et une réduction des émissions de CO2 de plus de 60 000 tonnes par an.

Ce projet est lauréat du fond de décarbonation de l’industrie, soutien à l’investissement pour l’efficacité énergétique et la transformation des procédés, ceci dans le cadre du plan France Relance.

projet_Inovyn
La ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, s'est rendue sur le site de la future RMV lors de sa visite de l'usine INOVYN.

Ekium a été retenu pour les études de détail ainsi que le management des achats et de la construction (Mission EPCM) dont l’objectif de démarrage est fixé à la fin d’année 2023.

INOVYN produit sur le site de Tavaux de nombreux produits chimiques (chlore, VCM, soude caustique, organiques chlorés) et du PVC. Dotée de la dernière génération de salle d’électrolyse à membranes, la société est située sur une plateforme industrielle de 200 hectares depuis laquelle INOVYN fabrique et expédie plus d’un million de tonnes de produits par an, dont 250 000 tonnes de PVC.